Création du potager - phase IV

Publié le 5 Mai 2014

C'est ce genre de lecture (reprise ci-dessous) qui m'inspire pour la création de l'Oasis de Vignamont, produire moi-même une partie de ma nourriture et réparer, entretenir et prendre soin de cet héritage familial, fruit du travail des Hommes qui m'ont précédés!

Sur 20 m2, j'ai planté une centaine de patates sur 8 lignes. Il m'a fallu 3 après-midi intenses pour débroussailler le terrain, un après-midi pour couper les petits arbres tordus, 3 jours pour nettoyer le terrain et enlever une partie des racines et 3 jours pour terminer le potager et y planter les pdt. C'est un travail intense mais qui me reconnecte à la Terre-mère et à mon alimentation. Rien à voir avec l'enfermement dans un cube pour gagner des bouts de papier!

Ceci procure une joie immense et un bonheur intense. Il est magnifique de co-créer avec la mère nourricière pour laquelle j'ai la plus grande gratitude.

"Notre déconnexion de ce que nous consommons. Si chacun d'entre nous devait produire sa propre nourriture, nous n'en gâcherions pas un tiers (comme c'est le cas aujourd'hui au Royaume-Uni). Si nous fabriquions nous-mêmes nos tables et nos chaises, nous ne les jetterions pas lorsque nous changeons la décoration de notre appartement. si nous voyions le regard d'un enfant qui, sous l’œil d'un soldat, coupe le vêtement que nous envisageons d'acheter dans un magasin du centre-ville, nous arrêterions le shopping sur le champ. si nous étions témoins des conditions dans lesquelles on met à mort un cochon, nous perdrions sûrement quelques kilos. si nous devions nettoyer nous-mêmes notre eau potable, nous cesserions de chier dedans.

Les êtres humains sont fondamentalement destructeurs mais je connais très peu de gens qui veulent volontairement infliger la souffrance à autrui. La plupart d'entre nous n'ont pas la moindre idée de la destruction qu'engendrent nos habitudes de consommation ...

J'en étais là dans mes réflexions lorsque j'entrepris de comprendre le mécanisme qui nous permettait d'être aussi peu reliés à ce que nous consommons et j'eus une révélation: c'était la naissance de cet outil appelé "argent" qui avait tout changé ...

Par son truchement, nous pouvons complètement nous couper de ce que nous consommons et des personnes qui fabriquent les produits que nous utilisons. Les degrés de séparation entre le consommateur et les biens ont augmenté considérablement depuis l'avènement de l'argent, et la complexité du système financier actuel n'a fait que creuser le fossé.

Mark BOYLE - L'Homme sans argent - Les Arènes

"J'ai choisi de vivre pendant une année sans utiliser le moindre argent, ni en gagner, ni en dépenser, tout en travaillant. Voici le récit de mon expérience vers une liberté retrouvée."

Création du potager - phase IV
Création du potager - phase IV
Création du potager - phase IV

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Potager

Repost 0
Commenter cet article

Marianne 06/05/2014 13:05

Superbe travail ! J'admire. Je sais la persévérance que cela exige...d'où toutes mes félicitations. Mes pommes de terre sont également à l'ombre des noisetiers...