La magie d'un jardin

Publié le 8 Juillet 2014

"Quand l'eau inhibe un sol fertile et bien drainé, une alchimie commence à s'opérer. Ajoutez du soleil au mélange, avec un peu de chaleur, et vous constaterez qu'il est difficile d'empêcher la Nature de produire de la vie avec un tel mélange magique. Je vous en prie, ne me dites pas que vous ne croyez pas à la magie! Si vous êtes l'un de ces malheureux et si vous avez un jardin, je vous suggère de passer un peu plus de temps à être avec votre jardin, au lieu de simplement travailler dans votre jardin.

Si vous faites ce que vous aimez, ce n'est pas du travail; c'est à la fois un grand privilège et un honneur que de posséder ou de louer un lopin de terre ou vous pouvez vous adonner au jardinage. Nous sommes la magie du monde, vous et moi, mais c'est la passion qui enflamme la magie et la libère dans le monde.

Les légumes cultivés bio et consommés frais n'ont rien à voir avec ceux du commerce. Ce n'est pas tant que les producteurs les cultivent mal, mais c'est leur but principal qui est de faire de l'argent qui est à remettre en cause. Alors que le but des jardiniers bio est de faire des légumes bons et sains. Quand nous mangeons des légumes bio frais, nous consommons l'énergie de la vie, la force de la vie, quelque chose qui ne peut se mesurer autrement que par la santé du jardinier qui est aussi le consommateur.

Si seulement la nourriture était tout ce qui est nécessaire pour être en bonne santé! On dit que nous sommes ce que nous mangeons, mais je ne suis pas tout à fait d'accord. Nous sommes ce que nous pensons, et notre pensée affecte ce que nous choisissons de manger. Une personne en colère est une personne ayant des pensées de colère, même si elle ne les exprime pas. Cela affectera le choix de sa nourriture, qui tendra principalement vers le doux et le gras. Il existe un lien direct entre ses émotions et sa nourriture. Les personnes en colère, anxieuses, qui ont des pensées négatives ne sont pas attirées par les aliments frais et bio. Malheureusement, les pensées négatives et nocives sont bien trop communes, d'ou l'attirance pour une mauvaise nourriture, la "malbouffe".

Faites donc pousser des légumes bio de très bonnes qualités, mais n'oubliez pas d'"être" avec le jardin et le travail, comme vous êtes en semant et en plantant. Cultivez le sentiment de ne faire qu'un avec le jardin, d'être uni à la terre , d'être uni à la Nature. Vous faites partie du miracle de la croissance.

extrait de Michael J. Roads: "Jardiner en conscience" Editions Quintessence (p147-148)

De cet extrait, vous pouvez voir la cohérence de notre projet: Babou vous libère de vos émotions par la Psycho-Bio-Acupressure et je vous encourage à cultiver car vos émotions sont en lien direct avec votre nourriture!

La magie d'un jardin

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #jardiner en conscience

Repost 0
Commenter cet article