De la verdure pour "les cotcotbaies"

Publié le 9 Décembre 2014

Nous avions commencé par un poulailler avec "parcours extérieur" acheté dans le commerce (malgré les slogans publicitaires, c'est toujours et définitivement trop petit) , puis nous l'avons agrandi avec des cageots à bulbes achetés 4€ pièce dans une foire. Pour ensuite les installer sous le auvent de la cabane de jardin en le grillageant et finalement leur ouvrir un espace extérieur. Mais voilà à chaque fois l'herbe vient à manquer. C'est qu'elles grattent bien les filles! Il devenait donc indispensable de leur ouvrir un second espace de façon à pouvoir laisser se régénérer le premier et de pouvoir alterner leur promenade. Donc récupération des 4 piquets qui maintenaient la serre à tomates , d' un reste de grillage et d'une vieille grille,une petite masse et des colsons et en 2h, voilà un nouveau pâturages pour les filles.

Zora, la rousse, dans une joie exacerbée, s'est prise d'un envol digne de Léon, le paon de notre voisin mais voilà à 6 mètres de haut, il faut savoir planer, ce que manifestement cette sotte ne sait pas faire. Elle est donc retombé comme un caillou devant Elliott et Yago qui en sont restés tout éberlués ...

J'espère que ces dames me seront reconnaissantes de tous mes petits soins et nous gratifierons à nouveau de leurs délicieux cotcotbaies

"La verdure est importante pour la couleur et la qualité de l'oeuf. C'est ce qui fait que le jaune des cotcotbaies est doré et que la crête des poules est rouge" ... "Les cotcotbaies sont les oeufs, le fruit de l'humble poule, un paquet de protéines et de nutriments bien emballé dans une coquille protectrice bien propre et livré environ toutes les vingt-six heures. Quand le fruit est livré, un sonore cot cot annonce son arrivée" Michael J. Roads - Jardiner en conscience.
De la verdure pour "les cotcotbaies"
De la verdure pour "les cotcotbaies"
De la verdure pour "les cotcotbaies"
De la verdure pour "les cotcotbaies"
De la verdure pour "les cotcotbaies"
De la verdure pour "les cotcotbaies"

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Élever des poules

Repost 0
Commenter cet article