La taille douce des fruitiers

Publié le 11 Janvier 2015

Quand on a la possibilité d'avoir un petit oasis familial, il faut savoir toucher à tout ou demander aux autres de partager leur savoir et ainsi d'apprendre. C'est nettement plus vivant que de regarder une vidéo sur internet ou de lire un livre car on est alors dans l'action soi-même!

Mon ami Gaël est donc venu m'apprendre à tailler mes fruitiers qui en avaient bien besoin. Aucune taille, ni entretien n'ont été fait depuis des années. Les deux pruniers sont vieux et atteints par de gros champignons mais produisent encore bien, le petit pommier de Papounet est parti tout de travers et soutenu par des pieux mais donnent des pommes bien juteuses, le cognassier ne produit plus beaucoup et le grand cerisier, maître de mon petit domaine, rempli de branches mortes.

Faire une taille douce n'est pas vraiment difficile si on respecte quelques règles simples:

- les outils doivent être bien éguisés et désinfectés pour ne pas transmettre les maladies et parasites d'un arbre à l'autre.

- couper les branches qui poussent vers l'intérieur de l'arbre ainsi que celles qui se croisent car il y a risque de frottement.

- couper également celles qui se frottent car c'est un risque de maladie ou de parasite

- couper les bois morts

- la coupe doit être franche car cela favorise la cicatrisation (améliorer la coupe au sécateur si nécessaire).

- lors de la coupe, veillez à ce que la surface coupée soit la plus petite possible et à ce que l'eau ne puisse pas stagner pour éviter les maladies et champignons.

- pour couper une grosse branche (à la tronçonneuse), couper plus loin que la coupe définitive car le poids de la branche fera que la première coupe ne sera pas nette. Faire ensuite une seconde coupe propre à l'endroit désiré.

- Mettre du goudron végétal pour favoriser la cicatrisation.

- Couper les drageons, les pousses au pied de l'arbre pour favoriser la fructification de ce dernier.

Avec les grosses branches, je vais faire du bois de chauffage. Avec les branches plus petites, du broyat pour mettre autour de mes carrés de potager et avec les brindilles, un broyat grossier pour mettre au pied du petit pommier de Papounet. Tout se récupère et redonne la vie dans un jardin en permaculture!

Toute ma gratitude à Gaël pour le partage de savoir et l'amitié

La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers
La taille douce des fruitiers

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #taille des fruitiers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article