Aménagement en récup pour Krempoli

Publié le 31 Mars 2015

Ces 2 derniers jours, je me suis concentré sur l'aménagement de "Krempoli", notre cabane de jardin. Les giboulées du mois de mars ne permettent pas d'aller plus en avant dans les travaux du potager et invitent donc à attendre la mi-avril pour continuer les semis et plantations en pleine terre.

Cet été dans l'urgence, j'avais clôturé une seconde parcelle pour que mes miss frotte-frotte (poules) puissent avoir accès à la verdure car leur première parcelle était à nu. La porte improvisée et faite avec une vieille "grille" qui trainait sous le auvent de Krempoli était trop grande et rendait l'accès au terrain arrière difficile, surtout avec des outils! Il fallait donc raccourcir l'ouverture et la porte par la même occasion. La palette sur laquelle est arrivée notre nouvelle baignoire a rempli a merveille cette fonction. Elle est maintenue par 2 anciens supports de boiler trouvés dans le grenier. La structure de la grille a été faite à l'époque avec des structures métalliques pour étagère murale ...

Il y avait aussi le mur a côté de la porte d'entrée qui avait bougé avec le temps, Krempoli a plus de 30 ans (même 60 ans pour la partie dure > pigeonnier du père de l'ancien propriétaire) et a été construite uniquement avec des matériaux de récup par Papounet. C'est donc un plaisir de redonner une jeunesse à cette vieille dame.

Il me restait une palette de mon ami René, Après lui avoir enlever les pieds, elle m'a servi de bardage pour cacher le mur abîmé.

Ce qui est bien avec une cabane de jardin que l'on restaure, est que l'on peut faire ses armes pour d'autres travaux dans la maison!

Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli
Aménagement en récup pour Krempoli

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Restauration

Repost 0
Commenter cet article