La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid

Publié le 14 Mars 2015

Voici mes notes de la conférence de Fabrice de Bellefroid de ce samedi 14 mars 2015 à la Libraire de Nature & Progrès à Jambes. La conférence a été suivi d'une démonstration dans le jardin sur un vieux pommier "Boscoop"

Avec toute ma gratitude à Fabrice pour son expertise, sa transmission de savoir, sa gentillesse et sa simplicité. Une très belle rencontre.

EN THEORIE:

- Tailler, c'est important et indispensable pour 3 raisons:

  1. les fruits sélectionnés par nos ancêtres sont beaucoup plus gros qu'au naturel et les branches penchent
  2. On met les arbres dans des conditions anormales. Comme ils ne sont plus en forêt, ils ont beaucoup plus de place et de lumière > leurs réactions doivent donc être guidées.
  3. Les arbres sont greffés, ce qui perturbe la circulation de la sève > il faut donc aider l'arbre à s'équilibrer.

- Il n'y a pas de règle de taille unique, c'est une notion d'expérience. C'est donc le jour où l'on monte dans un arbre et que l'on commence à le tailler que l'on progresse.

- Il faut se rapprocher de ce que l'arbre fait naturellement pour trouver son équilibre. A l'intérieur de l'arbre, c'est une question d'hormones.

- Le bourgeon apical est l'architecte de l'arbre, c'est lui qui génère la tête de l'arbre. Il ne faut jamais intervenir à son niveau. Idem pour chaque branche qui se termine par un bourgeon régulateur.

- L'arbre est prédestiné à une dimension et il va toujours tendre vers cette taille/hauteur > il ne sert donc à rien de vouloir le raccourcir!

Date de la taille:

- fruits à pépins: entre la Ste-Catherine et la fin mars

- fruits à noyaux: juste après la récolte > de juillet à octobre. On évite ainsi une trop grande fabrication de gomme qui affaiblissent l'arbre.

- les arbres vigoureux stockent beaucoup de sève dans leurs racines en hiver et explosent au printemps.

- le noyer se taille le moins possible.

- on ne taille pas quand il pleut (risque de spores de champignons) ou quand il gèle.

- recouvrir les branches coupées de goudron végétal ou d'argile pour aider l'arbre à boucher ses canaux de sève et éviter les maladies.

- Quand on plante de nouveaux arbres > les tailler en ne gardant que la baguette avec un bourgeon terminal (le + droit et le plus beau) et couper tout le reste!!! La plupart des pépiniéristes les taillent en laissant 4 branches qui en redonnent chacune plusieurs. Acheter une "baguette" n'est pas commercial et ne trouve pas acheteur!

- un poirier ou un pommier en plein vent ne pousse pas droit > planter une haie pour les aider est une option.

- pensez à regreffer des vieux arbres pour redonner une belle allure à l'arbre!

- la tavelure (tâches sur les pommes) vient avec la pluie. Elle n'est ni mauvaise pour l'arbre ni pour la pomme. Ce n'est que l'aspect visuel qui est altéré. La pomme est parfaitement comestible même avec la peau. Une solution est de regreffer l'arbre avec une autre variété qui est moins sensible à la tavellure. N'arrachez surtout pas l'arbre!

- Il faut amender le sol autour de l'arbre avec du compost en surface. Le rayon des branches détermine le rayon des racines dans le sol. Recouvrir toute cette surface de compost.

- Désinfecter ses outils au méthanol après chaque arbre (sécateur aussi) pour éviter la prolifération de maladies.

- Pour les jeunes arbres, à la plantation, on peut emballer l'entièreté des racines avec du treillis pour poussins pour éviter les rongeurs

EN PRATIQUE:

- Avant toute chose, il faut prendre le temps de bien observer l'arbre

- pour définir l'écartement des branches, les anciens disaient qu'un pigeon devait pouvoir passer à travers les ailes déployées

- les branches doivent rayonner à partir du tronc

- enlever les branches qui se frottent ou qui se croisent car c'est source de maladies

- Faire attention au choix de l'échelle > la choisir en aluminium à 3 sections. Les accidents sont très nombreux. Ne pas s'appuyer sur des arbres qui ont moins de 15 ans car ils sont trop souples. Dans ce cas, mettre l'échelle en trépied. Essayez de toujours caler l'échelle dans l'arbre.

- Pour couper une branche conséquente, d'abord la couper plus haut pour éviter toute déchirure de l'écorce.

- Il vaut mieux avoir une grosse blessure que plein de petites. Il est donc important de réfléchir avant de couper et de visualiser le développement de l'arbre

- Il est bien d'avoir un étui à la ceinture pour sa scie japonaise, cela permet d'utiliser ses 2 mains pour se tenir ou se déplacer dans l'arbre.

- Fabrice ne retire pas tout le vieux bois (branches mortes) car il est bénéfique à la biodiversité.

- une blessure à la scie cicatrise mieux qu'une blessure au sécateur

- pensez à laisser toujours une colonne d'air et de lumière au milieu de l'arbre

- couper à la serpette les rejets de l'année.

- Si l'arbre est plein de verticales, c'est parce que l'on a coupé le bout des branches ou que l'arbre a connu un stress.

- la présence de lichen (symbiose entre l'algue et le champignon) est du à trop d'humidité, il faut donc tailler correctement pour favoriser l'assèchement plus rapide du feuillage.

En terminant sa présentation, Fabrice nous a encouragé à mettre en pratique pour retrouver notre autonomie. Ce fût un très beau moment de partage.

Pour plus d'information, vous pouvez vous procurez le livre:

Fabrice de Bellefroid

L'Arbre Fruitier - Comprendre, goûter, cultiver

Les éditions de Nature & Progrès

14,60€

ISBN 978-2-930386-51-5
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid
La taille des arbres fruitiers par Fabrice de Bellefroid

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #taille des fruitiers

Repost 0
Commenter cet article