Astuces pour démarrer ses haricots, petits pois et courgettes et Co en sécurité

Publié le 11 Juin 2015

Si vous suivez mon blog, vous savez déjà que je mets mes graines sous ma langue 10 minutes avant de les planter pour entrer en communion avec elles et leur communiquer mes besoins. Je leur donne ainsi aussi le signal que le moment de germer est venu!

La période la plus critique de leur développement est lorsque les germes sortent de terre. Les limaces et escargots en adorent les jeunes pousses et les tiges tendres. J'utilise alors des bouteille (dont je coupe le fond) de 1,5L pour les haricots et petit pois et de 5 litres pour les courgettes, potirons et butternuts. La bouteille, en plus d'être une barrière physique, fait aussi office de petite serre. Ce qui offre une étape transitoire non stressante pour les plants sortant de la grande serre. Afin de stabiliser la bouteille, 2 petits bâtons de bambou sont plantés en diagonales. Pour arroser pendant la première période de croissance, je verse de l'eau tempérée par le goulot. Un fois que le plant atteint le sommet de la bouteille, il est beaucoup moins tendre et donc aussi moins intéressant pour nos petits prédateurs!

Si en arrosant le soir, vous retrouvez beaucoup de gastéropodes et de dégâts le matin (ils ont besoin de l'humidité pour se déplacer), vous pouvez arroser le matin à condition que vos plants ne soient pas en plein soleil!

J'utilise cette façon de faire avec succès depuis plusieurs année! Bon travail et bonne collecte de bouteilles!

P.S. je vous conseille 3 jours avant de transplanter vos plants de les arroser par capillarité (vos petits pots déposés dans un grand bac) et de ne pas les arroser lors du repiquage. Ce dernier est un premier stress et les arroser d'eau froide un second.

Astuces pour démarrer ses haricots, petits pois et courgettes et Co en sécurité
Astuces pour démarrer ses haricots, petits pois et courgettes et Co en sécurité

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Repost 0
Commenter cet article