Cours de permaculture juin 2015 : Donner la possibilité au jardin d'accomplir son destin!

Publié le 22 Juin 2015

Le cours d'Hélène commence par de belles initiatives:

  1. Ecotopia donne des cours de jardinage (0487/66 16 93), on suppose que le cours sera maintenu malgré l'interdiction du site par la bourgmestre!
  2. Fanny Lebrun - Cycle en terre - est productrice de semences - www.cycle-en-terre.be . Elle vend par internet ou différent point de vente, voir sur le site.
  3. Projet de fôret comestible à Fraipont sur plusieurs hectares (3 plats et 5 vallonnés avec une source). L'idée est de planter 1 arbre fruitier tous les 6 mètres avec des petits fruitiers entre et des légumes. Groupe sur Facebook: La Forêt Comestible d'Olne. Déjà plusieurs personnes ont manifesté leur intérêt pour le projet. Séance d'info sur place le samedi 27 juin à 14h. Rue Moirivay à Basse-Fraipont (la gare de Fraipont est à 150m). Venir par Pepinster à cause des travaux dans Chaufontaine et se munir de chaussures adéquates!
  4. Joubiéval (Vielsam) formation en permaculture par Frank Nathié du 24 au 30 août de 9 à 18H- 0495/49 18 63. Attention les places sont limitées mais il en resterait quelques unes ...
Hélène commence le cours par cette phrase magnifique:
 "donner la possibilité au jardin d'accomplir son destin"

Infos diverses:

- couper 1/3 des branches des groseilles tous les ans.

- les caroottes ont besoin d'humidité > un paillis de 3 à 4 cm de tonte de gazon fait parfaitement l'affaire.

- se renseigner sur les hormones de germination et les semis mélangés. Certains permaculteurs font un mélange de toutes sortes de graines et les sèment à la volée. Au lieu de rentrer en compétition, les graines se stimuleraient entre elles!

- après la récolte, laissez les racines et les fanes des haricots et des petits pois sur le sol car ils apportent de l'azote au sol. On peut ensuite replanter des salades d'hiver ou des choux qui demandent de l'azote!

- pour avoir de beaux fraisiers, ne garder que le premier stolon (le + vigoureux) et ne pas oublier la rotation en les bougeant de place!

- on peut mulcher avec des feuilles d'artichaut, la décomposition est très rapide.

- la rouille du genévrier contamine les poiriers dans un rayon de 500m et inversement. La rouille est le témoin d'une carence en fer. On peut donc arroser avec du purin d'orties ou saupoudrer des algues marines.

- "l'Herbe à Robert" - géranium savage - lutte contre les pucerons. On eut aussi se débarrasser des pucerons avec une dilution de savon noir qui bouchent leur peau par laquelle ils respirent!

- Si on plante les pdt en juin, elles ne seront pas attaquées par le mildiou. Sinon, pour les protéger, on peut mettre les épluchures d'ail ou d'oignons à leur pied.

- les légumes amers comme la chicorée épure le foie!

- Les tagetes et les soucis combattent les nématodes (petits vers qui mangent les racines)

- Tous les pétales de roses sont comestibles, c'est le moment d'en faire une sorte de gelée: choisir une variété odorante, les mettre dans un bocale avec du sucre (1cm de pétales, 1cm de sucre et ainsi de suite jusqu'au remplissage complet du pot) > fermer le bocale et le laisser au frigo pendant 6 mois et c'est prêt!

Les semis de juillet non-urgent:

- N.B. Si vous trouvez des fourmis dans votre terreau, il faut mettre un filet contre les oiseaux sur vos semis, sinon vous n'en aurez plus!

- radis d'hiver et toute saison (résiste jusqu'à -5°c)

- navet > jusqu'au 15 août

- moutarde-épinard (prend la place de la laitue)

- chou de chine > jusqu'en août

- chicorée pain de sucre

- commencer à récolter les pdt hâtive, un plant à la fois en fonction des besoins! Attention, les pdt vident la terre, on peut donc mettre du fumier de cheval entre les rangs. Le fumier servira pour les prochaines plantations. On peut aussi semer quelque chose qui aime une terre pauvre comme la mâche. Il n'est pas nécessaire de planter les pdt entière, on peut les couper en morceaux. Dans le temps, on plantait les pelures germées ...

Les semis urgent (en place au 15 juillet)

- les haricots nains mange-tout

- le chou brocoli à jets (résiste jusqu'à -15°c)

- le chou d'hiver non pommé

- le chou à cottes du Portugal

- les betteraves potagères (elles ne gèlent pas)

- les carottes "juwarot" > très juteuse et sucrée

- ATTENTION: ne pas utiliser de compost pour les semis mais uniquement du terreau. Le mieux si on l'achète, c'est le laisser 1 an ou 2 en sac dehors avant de l'utiliser. Il n'en sera que meilleur.

- laitue d'hiver : semis du 15 juillet au 15 août en mélangeant les variétés. Dans la serre, on peut mettre des "toutes saisons" au mois d'août.

- Fenouil: semer en place, aime la chaleur et l'humidité. On aura les boules au mois d'octobre!

- roquette

- claytone de Cuba = pourpier d'hiver

- oseille à grande feuille

- persil: juillet-août, c'est le meilleur moment pour en avoir toute l'année!

- mâche "coquille de Louviers ou salade de blé > la scalper et non l'arracher car elle repousse à chaque fois.

- salsifis: semer maintenant pour récolter l'année prochaine.

- artichaut: semer en godet et mettre en pleine terre en automne. Vivace pendant 4 à 5 ans.

N.B. Au prochain cours (19 juillet) nous visionnerons le film de Gilbert Cardon des Fraternités Ouvrières de Mouscron ainsi que son Abécédaire et nous terminerons par une auberge espagnole. Merci d'apporter assiette et couverts pour soulager Gisèle, notre merveilleuse hôtesse!

Cours de permaculture juin 2015 : Donner la possibilité au jardin d'accomplir son destin!

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Permaculture

Repost 0
Commenter cet article