faire ses semences de petits pois et de haricots

Publié le 24 Juillet 2015

On dit que les savoirs se perdent et qu'il faut absolument les préserver. Dans la situation actuelle, rien n'est plus vrai et certainement dans la reproduction de ses semences qui est une étape définitive vers plus d'autonomie. Faire soi-même et être autonome est certainement un des moyens de sortir du capitalisme.

Les semences de petits pois et de haricots sont extrêmement faciles à faire. Il suffit de laisser sécher quelques belles cosses sur vos plants jusqu'au moment où elles se transforment en petits maracas (maraca signifie musique ou faire de la musique en langue tupi). On aurait tendance à garder les plus laides mais ce serait une erreur, il faut au contraire garder les plus belles et surtout attendre qu'elles soient bien sèches sinon les graines se racornissent et finissent par pourrir!

Ensuite il suffit de les écosser en faisant attention au petits vers qui peuvent s'y trouver. Personnellement, je les laisse encore sécher deux ou trois jours ensuite dans la cuisine pour m'assurer qu'il ne reste plus d'indésirables. Ensuite, je les mets dans un filtre à café ou j'ai indiqué préalablement le nom et l'année de la récolte. Les graines sont ensuite conservées tout l'hiver dans une authentique tajine marocaine en terre cuite. L'humidité et la température y restent constantes.

Comme je vous l'ai déjà écrit, les cosses peuvent être déposées sur le lieu de culture car les petits pois et les haricots ont la particularité de rendre l'azote à la Terre-mère. Le cycle peut donc recommencer ...

faire ses semences de petits pois et de haricots
faire ses semences de petits pois et de haricots
faire ses semences de petits pois et de haricots
faire ses semences de petits pois et de haricots
faire ses semences de petits pois et de haricots
faire ses semences de petits pois et de haricots

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Potager

Repost 0
Commenter cet article