Les résultats des semences de mes semences ou produire ses propres graines ...

Publié le 10 Août 2015

Afin d'être vraiment autonome, j'ai décidé de faire au maximum mes propres semences. Tout a commencé par des salades asiatiques moutardés, il y a deux ans qui, il faut le connaître, poussent toutes seules et que ce n'est franchement pas compliqué à collecter les graines. Elles sont dans des gousses allongés de 3 à 4 cm. Il suffit des les ouvrir pour collecter.

C'est la même chose pour les haricots. Il faut juste laisser quelques belles gousses se sécher au soleil en fin de saison et récolter les fèves lorsque la cosse est bien sèche. Il suffit de les laisser ensuite dans un endroit frais et sec pour les replanter l'année suivante (vous savez chez moi un vieille tajine en terre cuite dans la cuisine). J'ai mangé pour la première fois aujourd'hui, les haricots de ma propre production et j'en ressent une certaine fierté.

Des portes graines sont répartis un peu partout sur le potager pour me fournir et faire des échanges dans mon cours de permaculture et avec mes voisins. Il y a donc en attente: des petits pois et des pois à rames, des radis, du cerfeuil, diverses sortes de salades, des bettes ...

C'est bien sûr un plaisir d'acheter ses graines chez Semailles ou Kokopelli et autres petits producteurs mais cela n'a rien à voir avec le plaisir intense de produire ses propres semences!

Les résultats des semences de mes semences ou produire ses propres graines ...
Les résultats des semences de mes semences ou produire ses propres graines ...
Les résultats des semences de mes semences ou produire ses propres graines ...
Les résultats des semences de mes semences ou produire ses propres graines ...

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Repost 0
Commenter cet article