Dien Chan - Réflexologie Faciale Vietnamienne du Professeur Bùi Quoc Châu

Publié le 20 Août 2013

Isabelle WOUTERS - " Babou" - mon épouse a suivi avec succès les 6 premiers niveaux. Elle a commencé une activité d'indépendante à titre complémentaire à Vinalmont en Belgique(Huy). Vous pouvez obtenir plus de renseignements via l'e-mail: babouwouters@gmail.com ou via ce blog.

Le Dien Chan:

C'est une méthode multiréflexologique faciale inventée au début des années 1980, par le Professeur Docteur Bùi Quoc Châu, consistant à détecter et à stimuler les points douloureux sur le visage et le corps.

a) la méthode prend son origine en des sources multiples :
- les différentes médecines (orientales, occidentales, traditionnelles, populaires)
- les grandes philosophies asiatiques (Lao Tseu, Confusius,Bouddha, le monisme spirituel, le relativisme ...)
- la culture vietnamienne (linguistique, proverbes, tradition, ...)
- - l'expérience de diverses méthodes comme l'acupuncture, l'acupressure, les massages .
- l'enrichissement par tous les adeptes
b) elle utilise le regard, les questions, l'écoute, le toucher et des outils (simples comme le doigt ou la main)
ou matériels (de nombreux outils adaptés à chaque cas),
c) elle applique des techniques différentes ( changer lorsqu'elle ne marche pas)
d) "ça dépend" (des personnes, des moments, de l'état actuel yin ou yang ...)
e) juste ce qu'il faut, ni trop, ni trop peu : s'arrêter à temps (à 80 %)
f) son efficacité est étonnante, en quelques instants
g) elle s'appuie sur des valeurs profondément humanitaires
h) elle est basée sur des théories élaborées et testées (réfléter, similitude de forme, les points non– douloureux, le yin et le yang ...)

A quoi ça sert, pourquoi faire ?
Pour améliorer son bien-être, réduisant les médicaments et leurs effets secondaires :
- soulager la douleur, en complément de la médecine officielle ou en attendant le médecin
- renforcer son tonus, équilibrer son énergie
- garder sa jeunesse
- augmenter sa beauté

Comment se pratique le Dien-Chan ?

Le DIEN CHAN se pratique sans aiguilles, avec des outils spécifiques conçus et mis au point par le Professeur Bui Quoc Chau, sur une personne habillée et en position assise.

La technique du DIEN CHAN s'articule autour de 3 axes interdépendants :

- détection et stimulation des points vivants grâce aux schémas de réflexion sur le visage et le corps,
- application des « formules de traitement » en stimulant les points fixes ou points BQC pour renforcer le travail des schémas de réflexion,
- utilisation des outils conçus et créés par le Professeur Bui Quoc Chau, pour agir de différentes manières, sur les zones réflexes ou sur les points BQC.

Technique naturelle relevant de la médecine alternative, le Dien Chan permet de prévenir et de soulager un certain nombre de maux, petits et grands, qui empoisonnent l'existence au quotidien et, par voie de conséquence, d’apporter une grande relaxation du corps et de l’esprit.

Mise en garde : le Dien Chan ne dispense pas d'une visite chez le médecin. C’est une technique de régulation de l'équilibre énergétique, qui vient en complément de la médecine classique mais ne peut en aucun cas s’y substituer.

Le professeur Bùi Quoc Châu et Babou, mon épouse (niveau 4-5 et 6 à Paris 2013)
Le professeur Bùi Quoc Châu et Babou, mon épouse (niveau 4-5 et 6 à Paris 2013)

Le professeur Bùi Quoc Châu et Babou, mon épouse (niveau 4-5 et 6 à Paris 2013)

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Santé, #PBA - Dien Chan - les activités de Babou

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article