La loi de restitution selon john

Publié le 17 Août 2013

Etre un élément du cycle naturel

"Au final, tout nous ramène à la règle n°1 du chemin vers l'autosuffisance, à savoir l'intégration du cycle naturel. Ainsi, le sol nourrit les plantes, lesquelles nourrissent les animaux, qui à leur tour fertilisent la terre qui nourrit les plantes.Tout fermier bon gestionnaire s'efforcera de respecter ce cycle naturel, mais il devra lui-même en faire partie. En tant qu'herbivore et carnivore, il risque de rompre cette chaîne s'il ne respecte pas "la loi de restitution".

Cela signifie que tous les déchets (animaux, végétaux et humains) doivent retourner à la terre, soit sous forme de compost, soit de déjections animales enfoncées par les roues de la charrue ou enfuies par le bétail. Ce qui ne peut retourner à la terre ni être utile doit être brulé pour fabriquer de la potasse qui nourrira le sol. Rien ne doit être gaspillé sur une exploitation autarcique et je pense que ceci est valable aussi bien pour une modeste parcelle que pour un domaine de plusieurs hectares"

Extraits de John Seymour - vivre à la campagne - L'essentiel p23

La loi de restitution selon john

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Fabriquer une toilette sèche

Repost 0
Commenter cet article