Le domaine familial selon Aigle Bleu

Publié le 5 Octobre 2013

Afin de donner une idée plus précise du domaine familial, je reprends un article d'Aigle Bleu sur le sujet. (vous trouverez beaucoup plus d'explications sur son blog).

Je ne sais pas de combien de terre nous disposons réellement et je doute que nous ayons un hectare mais cela ne va pas m'empêcher d'avancer pour vivre de façon la plus autonome possible sur notre petit domaine et créer notre petit paradis. Le lieu avait été choisi par mes beaux-parents, Mamouche et Papounet. Il a servi d'habitation à leur famille et à un oncle (et son épouse) qui voulait y installer une caravane car il manquait de moyens avec sa pension d'indépendant. Papounet a surélevé le fenil pour y faire un lieu de vie pour eux et à rajouter une troisième partie à la maison avec des matériaux de récupération.

Je reviendrais plus en détails sur "Vignamont" dans un autre article.

"Voilà, nous appartenons à la terre et la terre nous appartient. Il faut trouver l'endroit où on pourra dire "c'est chez moi pour toute éternité". Je ne sais pas vous dire tout le bonheur qu'on peut avoir de vivre dans un tel lieu, je pense qu'il faut l'avoir vécue pour le comprendre. Mais c'est un instinct, une aptitude et un désir profondément ancrés dans l'être humain que de trouver cette terre qu'on appellera sa demeure. Tous les enfants jouent à se construire une petite maison. Nous aspirons tous et toutes à trouver un lieu de vie dans la nature qu'on pourra appeler notre demeure et y élever sa famille. Il n'y rien de plus fondamental à l'être humain. C'est en réalisant ce rêve fondamental qu'on devient aujourd'hui ce que nous les Premières Nations appelons un Homme[1] véritable, c'est-à-dire l'être qui réalise sa mission de vie, sa raison d'être. Et c'est la seule manière qu'on pourra sauver la planète, notre belle terre mère, de la destruction que la société technocratique lui impose actuellement. C'est tellement simple et tellement vrai: simplement et naturellement guérir la terre et l'humanité une-famille-un-hectare à la fois. Avec un hectare un Homme peut subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille pour l'éternité. Sachez qu'une terre cultiver pour les besoins d'une famille, donc avec une grande biodiversité (environ 2000 espèces végétales) produit entre 4 à 10 fois plus qu'une terre cultivée de manière industrielle. Les plantes (légumes, fruits, herbes médicinales) qui poussent dans un tel domaine sont d'une qualité qu'on ne peut trouver nulle part ailleurs, car les plantes poussent en fonction de la famille qui vît avec elles. C'est le propre des animaux et plantes de notre mère patrie (et par ce terme je désigne le domaine familial et la culture de nos ancêtres qui imprègne la terre) de pousser en résonance harmonique avec nous. C'est-à-dire que ces végétaux seront aussi nos médicaments et que graduellement la maladie disparaîtra de nos familles puisqu'elles (les végétaux) nous donnent tous ce dont on a besoin et cela naturellement telles que le Créateur l'a voulu. Car ce monde a été créé pour nous.

Trouver notre futur domaine familial pour ceux qui n'ont pas déjà hérité d'un tel lieu est donc l'activité la plus importante qu'on puisse imaginer. Comment la trouver? Ah ha !!! J'ai entendu votre question et vous renvoie à vous-mêmes. Il y a autant de manières de trouver qu'il existe de familles ou de personnes qui cherchent. L'important c'est d'être vraiment persuadé qu'on a trouvé le bon lieu, car pensez y, c'est pour l'éternité… Votre amour de la terre fera que vous renaîtrez dans vos petits enfants et les coutumes des familles naturelles font qu'on se souvient… la continuité est acquise et vous parvenez ainsi, dans votre domaine familial, à l'immortalité dans un paradis terrestre.

Une des manières que les forces de l'ombre ont eu de détourner l'Homme de sa mission d'être, afin de l'affaiblir, a été de le convaincre que la bût était au ciel, dans le monde du Bouddha, dans le paradis d'Allah, dans l'ascension, partout ailleurs sauf ici, sur la merveilleuse terre mère. Et bien, fini les manigances des forces obscures. Nous allons maintenant redevenir les dieux et les déesses de la terre, co-créateurs du paradis terrestre et de notre propre accomplissement pour l'éternité, dans la joie et le bonheur de contribuer aux mystères de la vie et de la beauté du monde naturel. Le Créateur nous parle par sa création. L'information contenue dans le monde naturel vient directement de lui. Vous voulez devenir aussi purs et forts que le Grand Esprit? Commencez par lire le grand livre de la nature. Et là où elle saura vous parler dans tous les aspects de l'être, c'est dans votre domaine familial.

Paix et lumière"

Aigle Bleu

www.aiglebleu.net - le Blog d'Aigle Bleu

Le domaine familial selon Aigle Bleu

Rédigé par Jean-Baptiste Dumont

Publié dans #Domaine familial

Repost 0
Commenter cet article